Des Tops sites ont été mis en place =) Venez voter pour WPT !!
Rappel : Lorsque un RP est terminé, vous devez nous le signaler ici
Nous avons 13 filles pour 11 garçons. Rééquilibrons !

Partagez|

Happy Birthday Dylan // Dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

• Age du perso: : 26
• Date d'inscription: : 23/05/2012


More about you
Relationship:
Citation::


MessageSujet: Happy Birthday Dylan // Dylan Dim 14 Avr - 9:04




Happy Birthday Dylan



MON dieu, c'était l'anniversaire de Dylan, depuis quelques jours j'avais évidemment tenter de préparer quelque chose, je savais parfaitement bien que je n'étais pas ce qu'elle adorait le plus, mais moi toute cette colère, m'attirait vraiment que je commençais à en être amoureux, ça pouvait être dingue, passer pour du sadomasochisme de se faire tout le temps mal traité mais bon.
Je surveillais chaque jour si elle continuait de bien lire les messages de son mystérieux admirateur, je voyais que ça lui plaisait et qu'elle cherchait souvent à voir si personne ne trainait dans le coin et qui aurait pu l'aiguiller, bien que tout ça fonctionnait comme je le désirais...
Ca faisait des jours et des jours que je préparais son anniversaire, j'espérais vraiment que je n'allais pas de un me faire griller et de deux me faire prendre la place.
Si j'avais bien compris, personne ne voulait faire une fête un dimanche soir, vraiment de pauvres petits minables, c'était Dylan et pas n'importe qui..

J'étais à mort stressé et pas qu'un peu, j'avais enfilé mon costume, oui je l'avais payé une petite fortune, pour au pire me faire jeter par elle, la plus belle femme que je connaissais, non mais ne riez pas... Mais Dylan avait une couverture, une bulle dans laquelle elle vivait et la c'était ce qu'on voyait, pourtant intérieurement je savais qu'elle n'était pas comme ça, qu'elle devait être une belle et agréable jeune femme, et j'étais sûr de le découvrir un jour, je ne perdais pas espoir du tout de découvrir une autre Dylan que l’arrogante qu'on peut voir tout le temps.
Je vérifiais mon costume, et ma coiffure, je me trouvais parfait, c'était tout bon, du coup je passais rapidement chez mon ami fleuriste qui avait bien évidemment accepté de m'aider c'était parfait... J'avais commander des fleurs et une boite avec une magnifique robe pour elle, je l'avais vu la regarder dans une vitrine...

On s'était mis d'accord, il devait déposer les fleurs et par la suite mette la boite sur le perron, j'avais décidé de faire un petit peu secret, que c'était son admirateur qui faisait tout, j'étais certain qu'elle allait marcher....
Il mis le petit mot dans les fleurs, de magnifiques roses rouges ' Belle demoiselle, ce soir, c'est ton soir, tu vas ouvrir la porte, prendre la petite boite, l'ouvrir et tu découvriras la suite. Ton mystérieux admirateur '
J'avais pris ma voiture et je suivais mon pote, je voulais voir si déjà elle allait mordre à ça, il sortit de sa voiture avec les fleurs et la boite qu'il planqua pour le moment...
Il venait de frapper à la porte, j'étais assez anxieux




Code RomieFeather





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Dylan J. Townsend »

    I'm The Beauty Queen


• Date d'inscription: : 08/05/2012



MessageSujet: Re: Happy Birthday Dylan // Dylan Ven 26 Avr - 9:46

Dix-neuf ans. C’était l’âge que je fêtais aujourd’hui et autant avoué que c’était un peu une journée comme une autre quand on regardait bien. Sauf qu’on était dimanche et que ce jour-là, il n’y avait strictement rien à faire. Les boutiques étaient fermées du coup, je ne pouvais pas vraiment aller faire chauffer ma carte de crédit. C’était vraiment dommage parce que j’avais vraiment envie d’aller faire du shopping et de faire chauffer cette énième carte au nom de ma chère maman. Ca aurait pu être drôle, vraiment ! Mais non. Du coup, la journée s’était résumée à un après-midi au Starbuck avec mes deux amies à nous goinfrer de milk-shakes et de muffins. Bref, d’une certaine façon, c’était cool, mais légèrement moins que de faire du shopping. Et oui, j’étais une accro des magasins et je l’assumais totalement !

Comme cadeau, je reçus un bon cadeau chez Dolce & Gabbana ainsi qu’un des tous nouveaux sacs de chez Chanel. Ca, c’était deux beaux cadeaux ! Honnêtement, ils me plaisaient. Et puis, c’était toujours nettement mieux qu’un sms de ma mère qui me souhaitait un « joyeux anniversaire, bisous ». Le côté maternel de ma mère avait toujours été aussi gros qu’un petit pois. Ca, je l’avais toujours su, mais je le vivais plutôt bien en fin de compte parce que contrairement aux autres, je n’avais personne pour me dire à quelle heure rentrer, ni offrir de limite, etc… C’était le paradis quand on avait mon âge ! Je rentrais chez moi vers la fin de journée parce que Sofia m’avait demandé de ne pas rentrer trop tard parce qu’elle voulait me donner ma surprise une fois qu’elle serait faite. Du coup, j’avais fait en sorte de rentrer pour la fin d’après-midi.

Sofia avait toujours su viser juste au niveau des cadeaux. Elle était plus une mère pour moi que celle qui m’avait mise au monde. Toute mon enfance, je n’avais vu qu’elle et c’était elle qui m’avait élevé. Pour le coup, je me demandais ce qu’elle avait pu trouver comme cadeau d’anniversaire. En franchissant le seuil de mon loft, je retirais mes escarpins et les abandonnais dans l’entrée, comme à mon habitude. C’était une sale manie, mais ça avait toujours été. Je ne pouvais pas toujours m’excuser sur tout ce que je faisais quand même ! Je retirais ma veste et l’accrochais au porte manteau. J’appelais Sofia, mais je n’obtins aucune réponse, ce qui était assez surprenant puisqu’elle devait rester à la maison. Enfin, normalement, les dimanches, elle ne travaillait pas, mais c’était mon anniversaire alors… je pensais qu’elle resterait…

Je me rendis dans le salon et m’affalais sur le canapé en poussant un soupire. C’est à ce moment là que Sofia apparut avec un énorme sourire qui dévoilait toutes ses dents. Je la regardais quelque peu étonnée de la voir ici parce que je m’étais presque faite à l’idée d’être toute seule. Ce qui m’étonna le plus, c’était qu’elle poussait un plateau à roulette avec un énorme gâteau dessus. Ce fut à mon tour de sourire. Ca c’était un super cadeau d’anniversaire ! Cette fois-ci, elle n’avait pas mis de bougies, mais ça m’allait parfaitement bien. Un anniversaire sans gâteau, ça ne pouvait pas en être un ! Ce fut à moi que revint l’honneur de le découper. Ca faisait vraiment mal au cœur de devoir découper un si beau gâteau ! Même si j’avais dans mon estomac plusieurs muffins en chocolat et divers milk shake, j’avais toujours de la place pour un gâteau préparé par Sofia.

Je passais le reste de la journée à manger du gâteau en compagnie de Sofia tout en parlant de divers souvenirs de mon enfance. J’en avais de très bons malgré une mère absente et un père inexistant. Comme quoi, je ne m’en portais pas vraiment plus mal. J’étais une jeune femme de dix-neuf ans tout à fait normale ! J’étais déterminée à passer la soirée devant un bon DVD une fois que Sofia fut repartie chez elle. Je ne pouvais pas la garder indéfiniment pour moi, mais je savais que demain elle serait de retour à l’heure habituelle. Le film du soir : Freaky Friday. Ca faisait pas mal de temps que je ne l’avais pas regardé, du coup, c’était le moment de se le refaire. Et puis, le grand-père était tout simplement mythique comme homme et me faisait toujours rire.

Le film était plus ou moins à sa moitié quand on sonna à l’interphone. J’attrapais la télécommande pour mettre pause et me dirigeais vers l’interphone et lâchais un simple « oui ? ». J’attendis qu’on réponde, mais apparemment, la personne n’était pas décidée à s’annoncer. Bref, j’attendis quelques secondes et quand je m’apprêtais à lâcher le bouton de l’interphone quand une voix m’annonça qu’il y avait un colis pour moi au rez-de-chaussée. J’arquais un sourcil et demandais ce que c’était, mais je n’eus absolument aucune réponse. J’enfilais des ballerines qui trainaient dans le coin et entrais dans l’ascenseur. De toute façon, il n’y avait qu’une seule façon de savoir ce qui m’attendait en bas, non ? C’était mon anniversaire du coup, je ne voyais pas trop ce que ça pouvait être d’autre.

Le temps de descendre tous les étages de l’immeuble, j’arrivais dans le hall au bout d’une petite minute. Je le traversais et arrivais devant la porte de l’immeuble. Je l’ouvris et une boite attendait là, posée, avec un bouquet de roses par-dessus. A nouveau j’arquais un sourcil et m’accroupis pour prendre le tout. Il y avait une carte dans le bouquet et automatiquement je la pris et l’ouvris. C’était exactement la même écriture que celui qui mettait des petits mots dans mon casier quasiment tous les matins. « Belle demoiselle, ce soir, c’est ton soit, tu vas ouvrir la porte, prendre la petite boite, l’ouvrir et tu découvriras la suite. Ton mystérieux admirateur ». Je levais la tête pour essayer de voir quelqu’un qui m’épiait, mais rien. Il n’y avait pas moyen de mettre la main dessus.

Je rentrais à l’intérieur et retournais dans l’ascenseur. Quand j’arrivais chez moi, je déposais les roses dans un vase que je remplis d’eau et montais dans ma chambre avec la boite dans les mains. Tout ça était vraiment très étrange. Surtout que… comment est-ce qu’il savait que c’était mon anniversaire ? Bon d’accord, les rumeurs circulaient très vite, mais quand même… Je m’installais sur mon lit et ouvris la boite pour découvrir une robe que j’avais admirée dans une vitrine quelques jours plus tôt. Ma bouche s’ouvrit en un O quasiment parfait tellement ce moment était très… surprenant. Je me relevais avec la robe toujours aussi surprise. Je regardais la boite dans lequel se trouvait un nouveau morceau de papiers.

C’était encore la même écriture « Tu vas m’enfiler, et ensuite tu vas prendre ta voiture, et aller à la Disco Night la surprise continue ». Wow, wow, wow ! C’était vraiment trop bizarre tout ça ! Mais alors vraiment trop ! Devais-je vraiment enfiler cette robe et me rendre à la Disco Night comme prévu ? Je n’en savais vraiment rien. En même temps, ce n’était pas comme si j’avais autre chose à faire ce soir. Nous étions dimanche et il n’y avait pas vraiment grand-chose à faire. Bon… Et bien c’était parti comme qui dirait ! Je me préparais donc pour sortir. Qu’est-ce que je perdais de toute façon ? Absolument rien. J’attrapais mon téléphone et demandais à mon chauffeur de préparer la limousine blanche. Le temps que je me prépare, il serait déjà en bas de l’immeuble à m’attendre.

Ce qu’il y avait de bien, c’était que j’avais une assez grande variété de paires de chaussures parce que sinon, je n’aurais jamais eu la paire qu’il fallait pour aller avec cette robe. Enfin bon, une fois prête, je montais à nouveau dans l’ascenseur et descendis dans le hall. La limousine était déjà là. Je grimpais à l’intérieur et demandais au chauffeur de m’emmener à la Disco Night.

_________________
Dylan Jodelle Townsend
I'm just me and you can't understand it ~ by infinite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Age du perso: : 26
• Date d'inscription: : 23/05/2012


More about you
Relationship:
Citation::


MessageSujet: Re: Happy Birthday Dylan // Dylan Mer 1 Mai - 8:42




Happy Birthday Dylan



J'avais bien tout observé, et j'espérais vraiment que ça allait fonctionner, mais j'espérais vraiment, vu combien je m'étais investi dans cette soirée, j'avais puisé dans mes économies et tout, limite j'étais légèrement à découvert, mais j'espérais très fort que cette soirée n'allait pas être un fantastique flop . Sinon j'allais être dans le caca totalement.
J'étais derrière l'arbre de son devant, pour vraiment tout observer, si elle ne sortait pas dans les 30 minutes qui suivaient je pouvais alors dire que c'était fichu.
Le temps me paraissait si long, pourtant elle était toujours dans les temps . Mais rapidement je vis une limousine s'approcher il devait s'agir de la sienne. Sans attendre je pris ma moto, et je me dirigeais vers le bar, qui m'avait été réservé.

Je n'avais donc pas vu Dylan dans sa robe, mais j'en profitais pour coller un petit post- it sur la porte d'entrée
mot:
 


J'attendais derrière la porte de la salle que j'avais pris le temps de décorer de ballon rose et blanc, de guirlandes de la même couleur, franchement la salle était une réussite, il y avait de la bonne musique, j'étais dans mon délire le plus grand, je commençais à avoir chaud dans mon costume, et il fallait que je me décolle de cette porte pour aller me poser, dans la petite cachette, je ne voulais pas que Dylan tombe directement sur moi, je voulais voir sa tête de surprise, la regarder tourner sur elle même tentant de trouver quelque chose , un indice ou n'importe quoi.
Je m'étais alors caché, et je répétais dans ma tête le scénario qui allait se passer, même si au fond de moi, j'avais malgré tout tout ce stress de la voir tourner les talons et ressortir de l'établissement pour repartir...

A côté de la couronne que j'avais délicatement déposée sur le petit coussin rouge en satin, car je voulais que Dylan soit ma reine de coeur, mais je devais arrêter de stresser comme ça... Juste à coté de ce coussin se trouvait un autre post-it, j'espérais qu'elle allait le voir, et pas se demander ce qu'elle devait faire à ce moment précis..
Je jouais avec la petite télécommande, qui allait mettre en route la petite musique douce que j'avais préparé pour son entrée. Tout était dans les mains de Dylan


mot couronne:
 


Code RomieFeather





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Dylan J. Townsend »

    I'm The Beauty Queen


• Date d'inscription: : 08/05/2012



MessageSujet: Re: Happy Birthday Dylan // Dylan Dim 19 Mai - 3:41

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en découvrant cette magnifique robe que j’avais pu observer devant une vitrine quelques jours plus tôt. Si j’avais eu ma carte de crédit à ce moment-là, je serais rentrée dans cette boutique et je l’aurais immédiatement acheté. J’ignorais encore pourquoi est-ce que je n’y étais pas retournée entre temps. Quelque part, peut-être que c’était un mal pour un bien puisqu’actuellement, on venait de m’offrir cette robe. Qui ? Je n’en savais rien. Tout ce que je savais, c’était que l’écriture était la même que la personne qui me laissait des mots dans mon casier à l’Université. J’étais curieuse de savoir qui c’était n’empêche. N’importe qui aurait pu l’achever pour me l’offrir. Cependant, comme je connaissais son prix, je pouvais éliminer les gens qui avaient à peine de quoi s’offrir une nouvelle paire de chaussures tous les trois mois. Du coup, la liste s’amenuisait. Ou à moins que ce soit quelqu’un qui fasse passe parti de mon cercle d’amis ou que sais-je encore… Bref, il y avait énormément de possibilité.

J’avais quand même réfléchi quelques minutes avant d’accepter d’enfiler cette robe qu’on venait de m’offrir et de me rendre au point de rendez-vous. J’avais pris le temps de me préparer parce qu’il était hors de question que je l’enfile tout bêtement et voilà. Je farfouillais dans mon placard à chaussures pour trouver la paire qui irait avec cette nouvelle robe. C’était dommage que la personne qui me l’avait offerte n’avait pas pensé aux chaussures pour aller avec. C’était une des premières règles quand on s’y connaissait… Est-ce que cela voulait dire que cet inconnu n’y connaissait rien ? Oh mon dieu, c’était très nul ! Enfin, je n’allais pas me mettre à paniquer maintenant. Je farfouillais pendant quelques minutes avant de trouver une paire qui irait. Dommage aussi qu’on me l’offre aussi tard parce que les magasins étaient fermés. S’ils étaient toujours ouverts, j’aurais pu aller en acheter une paire neuve. M’enfin, c’était trop tard. Bon, j’allais aussi devoir arrêter d’être comme ça parce que sinon j’allais voir que le très mauvais côté des choses. Voyons le bon !

Je terminais de me préparer avant d’appeler mon chauffeur pour qu’il vienne me chercher avec la limousine. Je savais que je prévenais à la dernière minute, mais il savait bien qu’en faisant ce boulot, il était censé être disponible à n’importe quel moment. Du coup, je n’avais pas vraiment de scrupule à l’appeler comme ça, sans que ça ne soit prévu. Non mais, franchement, j’étais déjà bien gentille de le laisser tranquille le jour de son anniversaire et de ceux dont il me parlait ainsi que Thanksgiving, Noël, Nouvel An et autre fête qu’il souhaitait passer en famille. Bref, j’étais déjà bien sympa en vrai. Tout le monde ne ferait pas comme moi. Une fois totalement prête, je descendis de mon loft et entrais à l’intérieur de la limousine. Après avoir donné ma destination au chauffeur, je me laissais emmener tout en regardant le paysage. Je ne pouvais pas faire autrement que me demander qui pouvait bien être ce fameux admirateur secret qui déposait des mots dans mon casier tous les jours et qui m’avait offert cette robe.

Je me posais tellement de question que du coup, je n’avais pas vu le trajet passer. Mon chauffeur s’était arrêté juste devant le lieu de rendez-vous. Avant de sortir, je regardais un peu par la vitre pour voir si je n’apercevais pas un visage connu. Mais rien. Il allait donc falloir que je continue de suivre les indices qu’on me laissait. D’ailleurs, il y en avait un justement sur la porte d’entrée. Je regardais mon chauffeur qui visiblement attendait que je sorte de la limousine. Je sortis et me dirigeais vers la porte d’entrée. Je décollais le morceau de post-it et lus : « Voilà, tu es bientôt au bout de ta première surprise, enfin, j’espère jusque là, que tu es surprise de tout ça. Tu vas entrer, déposer ta veste au vestiaire si tu en as une, ensuite, tu vas mettre la petite couronne qui s trouve sur un petit coussin sur la tête. » J’arquai un sourcil. Je n’étais pas vraiment surprise, c’était surtout des questions que je me posais. Enfin bon, seule cette personne avait les réponses aux questions que je me posais. Du coup, j’entrais et refermais la porte derrière.

Je déposais ma veste aux vestiaires, comme l’indiquait le post-it. Au point où j’en étais, autant jouer le jeu jusqu’au bout. Sauf que si je mettais la main dessus, il allait falloir qu’il ait de très bons arguments pour m’expliquer pourquoi ce jeu de piste. Et aussi pourquoi est-ce qu’il n’avait pas voulu dire qui il était directement. Enfin bon, il allait falloir que je prenne mon mal en patience. Le post-it parlait d’une couronne que j’aperçus à une table, posée sur un coussin. Je m’approchais pour y trouver un nouveau morceau de papier. Je le pris en premier que je dépliais. « Maintenant que tu as tout pour être la reine de la soirée, tu as le droit de franchir la porte qui est devant toi. » Tout ceci était vraiment très étrange, mais bon. Je pris la couronne et la posais sur ma tête. Dommage qu’il n’y ait pas un miroir parce que j’aurais bien aimé être sure de la mettre correctement. Enfin bon, j’allais devoir faire avec. Je contournais la table pour marcher en direction de la porte. Et me retrouvais juste devant. Je pris une grande inspiration avant de pousser la porte.

Ce que je vis en entrant me surprenait énormément. Il y avait pleins de ballons sur le sol, des guirlandes et un fond de musique. Je fis quelques pas vers l’intérieur de la salle, regardant un peu autour de moi. Je ne voyais absolument personne. Il n’y avait que moi. Je cherchais éventuellement un nouvel indice où je ne sais quoi qui me dirait ce qu’il faudrait que je fasse maintenant. Mais il n’y avait rien. Absolument rien qui m’indiquait quoi faire d’autre. J’attendis donc sans trop savoir ce que j’attendais en fait.

_________________
Dylan Jodelle Townsend
I'm just me and you can't understand it ~ by infinite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Age du perso: : 26
• Date d'inscription: : 23/05/2012


More about you
Relationship:
Citation::


MessageSujet: Re: Happy Birthday Dylan // Dylan Mar 4 Juin - 10:47

Je stressais comme tout, derrière mon petit recoin, je m'étais tellement demandé si elle allait venir, si elle aimait les surprises, je pensais que oui, mais j'étais sur de rien.
Je l'avais suivie en partie, mais après ça je devais aussi me préparer, je ne pouvais pas l'attendre en jeans et en t-shirt, je savais déjà qu'elle avait pensé que j'avais pas pensé aux chaussures, mais bon je n'avais pas l'argent , sinon il était évident que j'y avais penser.
Je regardais mes mains, heureusement que je n'avais déjà plus d'ongles sinon j'aurais tout rongé, et pas qu'un peu, avant de l'entendre rentrer dans la salle principale, je marchais de long en large et en travers aussi, c'était l'angoisse.
Je n'avais pas arrêter de remettre mon costume en place, c'était en plus le genre de vêtements que je détestais porter...

J'avais entendu les portes et tout, oups recaché correctement contre mon petit recoin, je pouvais malgré tout jeter un oeil au centre de la pièce, Dylan était magnifique, cette couronne lui allait si bien, c'était tout elle, une belle princesse, une fête rien que pour elle, je pouvais rapidement remarquer les étoiles dans ses yeux en voyant la décoration, j'avouais avoir fait fort, mais je voulais que ça soit la meilleure de ses soirées, enfin j'espérais car tout n'était peut être pas gagné, je le pensais mais non, je devais revenir sur terre , c'était Dylan la fille la plus populaire de l'unif, je n'allais pas l'avoir en claquant des doigts, bien au contraire, je n'étais pas son genre, et je n'allais sans doute jamais l'être.
Pourtant j'avais envie d'espérer que cette soirée allait être un pas en avant vers un petit rapprochement.
Bon, elle venait de se retourner, c'était le moment pour moi de sortir de mon trou, je m'étais approcher sans faire de bruits en posant les mains sur ses yeux

«  Bon anniversaire Dylan, je sais que ce n'est pas ce que tu attendais, mais j'espère au moins que cela te plait »

Je lui avais murmuré tout ça, en laissant peut être un peu de suspense concernant ma voix, mais je me reculais doucement en retirant mes mains de ses yeux, pour rapidement attraper un bouquet de rose fushia que je lui tentais, j'espérais évidemment que tout allait bien se passer, mais quand je vis Dylan se retourner elle avait presque les yeux qui sortaient de la tête c'était mauvais signe peut être ? J'allais sans doute me prendre le bouquet sur la tête, je tentais de sourire sans doute très maladroitement évidemment, surtout qu'on était loin de la fin des surprises, j'avais encore son cadeau et tout, mais je détestais ce silence.
Je m'approchais doucement, en tendant les fleurs


« Tiens elles sont pour la plus magnifiques des jeunes filles de ce soir »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Dylan J. Townsend »

    I'm The Beauty Queen


• Date d'inscription: : 08/05/2012



MessageSujet: Re: Happy Birthday Dylan // Dylan Ven 5 Juil - 3:02

Je ne savais vraiment pas quoi penser de tout ceci. Est-ce qu’on me préparait un mauvais coup ? A première vue, non, on ne m’en préparait pas, mais je me posais tout de même la question car je n’avais pas vraiment l’habitude des anniversaires surprise. C’était la première fois que j’en vivais un, pour être honnête. Les autres années, c’était moi qui les avais organisés, chacun d’entre eux afin d’en faire la fête la plus mémorable de toute l’année. Il fallait dire aussi que je n’hésitais jamais à dépenser de l’argent dans ces moments-là. Une fois, j’avais tellement fait fort que j’avais cru que ma mère allait s’étouffer en voyant la facture. C’était d’ailleurs la seule et unique fois qu’elle avait réagi. Avant ce jour, aucune émotion n’avait traversé son visage et après ce jour, pareil.

Etant donné que cette année mon anniversaire tombait un dimanche, c’était assez compliqué de s’organiser quelque chose parce que le lendemain, il y avait cours et aussi parce beaucoup de monde pensait que tout fermer. Dans un sens, ils n’avaient pas totalement tord parce que les gens, aujourd’hui, ils tenaient absolument à ne pas travailler le dimanche donc quand on essayait de réserver, bien souvent, on avait le droit à la réponse suivante : « Désolé, nous sommes fermés le dimanche ». Alors forcément, quand mon anniversaire tombait le dimanche, et bien on faisait ce qu’on pouvait et généralement, ça se passait au centre commercial. Du coup, je ne comprenais pas vraiment ce qu’il pouvait se passer actuellement. J’étais là, dans une des salles de la Disco Night, décorée de ballons.

J’admirais la décoration de la salle tout en me demandant ce qu’il en était des invités. Pour le moment, j’étais toute seule et ça commençait vraiment à faire genre mauvaise blague. Je regardais autour de moi puis soudainement je me retrouvais avec des mains posées sur mes yeux. Je sursautais légèrement parce que je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’on me cache les yeux comme ça. Une voix me souhaita un joyeux anniversaire, laissant énormément de suspense. Etait-ce mon fameux « admirateur » ? Je n’en savais rien. Là tout de suite, je n’avais pas de visage à mettre à sa voix. J’avais le cœur qui avait commencé à battre de plus en plus vite à cause de la surprise. Je ne répondis rien parce que j’avais une légère appréhension tout de même. Puis, les mains qui s’étaient posées sur mes yeux se retirèrent. Je clignais brièvement des yeux un petit nombre de fois pour me réhabituer à la lumière de la salle et me retournais.

Je me retrouvais face à un bouquet de rose fushia. Puis quand je vis qui me tendait le fameux bouquet, je me figeais sur place et écarquillais de grands yeux ronds. Qu’est-ce que… C’était une blague, ou quoi ?

« Reynolds ?! Qu’est-ce que tu fais ici ?! »

_________________
Dylan Jodelle Townsend
I'm just me and you can't understand it ~ by infinite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Age du perso: : 26
• Date d'inscription: : 23/05/2012


More about you
Relationship:
Citation::


MessageSujet: Re: Happy Birthday Dylan // Dylan Dim 7 Juil - 3:42

J'espérais que cette soirée allait vraiment lui plaire, j'avais tellement dépenser pour tout ça et encore la salle, la robe la couronne n'était pas son cadeau, c'était juste de petits accessoires pour compléter le décor de la soirée.
J'avais tellement paniqué, vu comment on s'entendait en ce moment, je savais que ce n'était pas gagné,loin de là, malgré les efforts que je faisais, ma tenue, ma façon de me tenir, ça faisait moins geek tout de même, moi gros fada, enfin j'espérais évidemment...
Mais Dylan restait une personne qui n'aimait pas les autres, sauf elle-même, elle pouvait paraitre aimante et tout, mais c'était tout simplement pour se servir des gens...

J'avais pu la cerner, mais je savais qu'au fond d'elle même, il se cachait une jeune fille super adorable, il fallait simplement réussir à la faire s'ouvrir, mais jusque là personne n'avait pu le faire.
Mais je savais que j'allais un jour réussir à lui prouver qu'elle n'était qu'une image d'elle même, mais j'allais avoir du fil à retordre pour y arriver..
Ce soir était peut être le bon soir, jusque là tout avait correctement fonctionné, j'étais certain qu'elle ne se doutait en rien qu'il s'agissait de moi, c'était vraiment parfait, la soirée était même plus que parfaite...

Je la trouvais tellement belle dans cette tenue , tout lui allait bien de toute façon, mais je voulais tellement qu'elle passe une merveilleuse soirée, celle que ses amis n'ont même pas essayé de lui préparer.
Je m'étais approché et tout, j'avais tout calculé dans la tête vraiment tout, et elle était surprise, j'adorais ça, en plus c'était ses fleurs préférées, mais j'étais assez déçu de sa réaction là, je grimaçais un peu


«  comment ça qu'est ce que je fais là ?? et bien je t'ai fait une surprise, celle que tes amis auraient pu essayer de te faire non ??? Mais évidemment c'est moi, le Geek ça ne compte pas »

J'avais jeter les fleurs par terre, oui ça m'avait énervé qu'elle réagisse comme ça, dégoutée de voir que c'était moi , sur ce coup là, j'étais perdu et moi même vexé, je m'éloignais doucement pour aller couper la musique et rallumer la pièce

« Amuse toi bien Dylan, je m'en vais »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Dylan J. Townsend »

    I'm The Beauty Queen


• Date d'inscription: : 08/05/2012



MessageSujet: Re: Happy Birthday Dylan // Dylan Lun 15 Juil - 6:54

En venant ici je m’étais attendue à beaucoup de choses sauf à celle-ci. Je m’étais fait quasiment tous les scénarios possibles et inimaginables sur ce qui était entrain de se préparer, qui me faisait une surprise, quel était le visage de mon mystérieux admirateur qui me laissait des mots sans cesse dans mon casier, mais maintenant que je découvrais tout ça, je ne savais plus du tout quoi penser. Je m’attendais à ce que ce soit quelqu’un qui appartenait à mon groupe ou bien qui pourrait y appartenir, mais pas le contraire… Je m’attendais à ce que ce soit mes amis qui me fassent également une surprise mais pas qu’il n’y ait qu’une seule personne… Bref, j’étais un peu abasourdie de me retrouver devant Nathanaël Reynolds, seul !

La seule chose que j’avais réussi à lui demander, c’était ce qu’il fichait ici parce que je n’arrivais pas à me dire que c’était lui qui avait fait tout ça et surtout pour moi. Ce n’était pas logique, lui et moi, on ne se supportait pas du tout ! On se détestait même ! Alors qu’est-ce qui avait pu le motiver exactement ? Je n’en avais absolument aucune idée. Je restais là à le fixer avec un air ahuri, mes pensées ne réussissant à s’ordonner. Tout n’était qu’un méli-mélo, un vrai bazar désordonné et sans queue ni tête. Je regardais un peu autour de moi pour si mes amis ne surgiraient pas pour se mettre à rigoler parce qu’ils venaient de me faire une blague en me faisant croire que c’était Reynolds qui avait organisé tout ça, mais il n’y avait absolument personne d’autre que nous deux.

Il fallait que je me fasse une évidence : Reynolds avait vraiment organisé tout ça. Mais pourquoi ?! Ce n’était pas du tout logique et Dieu seul savait combien je détestais les choses illogiques ! Et je n’avais aucune réponse à me donner puisque ce n’était pas logique. Finalement, il répondit à ma question et confirma ce que j’avais plus ou moins deviné, il m’avait organisé tout ça à contrario de mes amis qui n’avaient rien fait puisque nous étions dimanche et que les dimanches n’étaient pas vraiment propice aux soirées qui duraient jusqu’au bout de la nuit. Je n’y pouvais rien si cette année, mon anniversaire tombait mal. Je voyais bien que Reynolds n’avait pas apprécié ma question, mais en même temps, elle coulait un peu de source.

Quand je le vis jeter les fleurs par terre, je faillis répliquer que c’était les filles qui faisaient ça d’habitude, mais je préférais me taire pour éviter d’attiser le feu encore en plus. Je le regardais aller éteindre la musique puis rallumer toutes les lumières. Bon, je voulais bien croire que j’avais peut-être été un peu dur avec ma question, mais j’avais tout de même le droit de me la poser, non ? Rien de tout ça n’était logique alors c’était normal que je demande… J’étais tellement chamboulée que du coup, je ne me croyais pas capable de faire ça, mais j’ouvris la bouche pour l’arrêter. Chose que je ne me serais jamais cru capable en ce qui le concernait…

« Hé, attend ! »

_________________
Dylan Jodelle Townsend
I'm just me and you can't understand it ~ by infinite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Age du perso: : 26
• Date d'inscription: : 23/05/2012


More about you
Relationship:
Citation::


MessageSujet: Re: Happy Birthday Dylan // Dylan Jeu 25 Juil - 7:43

Je ne comprenais pas comment on pouvait réagir comme ça, je ne voyais plus aucune surprise dans son regard, même pas un merci.
J'étais le seul, je m'étais renseigné, et effectivement personne n'avait le cul de faire une soirée de peur d'être fatigué le lendemain en cours, mais bon sang, c'est pas tous les jours tout de même, elle méritait une soirée, si ses amis tenaient si fort à elle, ça méritait une soirée, c'est pas comme si on sortait tous les jours non plus. Mais je ne les comprenais pas..
Et là, la réaction de Dylan était limite pas compréhensible, enfin, ça me prouvait combien elle me détestait tout simplement.

Je m'étais énervé, oui car juste parce qu'il s'agit de moi, c'est tout fichu ; elle n'a pas du réaliser qu'elle a une robe de marque, que j'ai choisi avec sa vendeuse préférée, les accessoires aussi, que cette salle c'est pas gratuit non plus.
Mais apparemment ça ne devait plus compter, alors, oui ma réaction devait être excessive mais j'en avais tout simplement marre, de tout faire, et qu'au final parce que je suis moi rien n'est bon, j'avais tout rallumé, pour moi la fête était terminée, donc il était normal ce que je faisais, donc j'allais chercher ma veste quand Dylan m'interpella c'est une blague ou elle se fichait de moi, je m'attendais à ce qu'elle crache je ne sais pas quoi au visage.


«  Non je n'attendrai pas, pour une fois je ne te ferai pas ce plaisir, je ne suis pas comme tes petits toutous qui font tout ce que tu veux... »

J'enfilais ma veste, je sortis le gâteau et tout ce que j'avais prévu, elle allait pouvoir faire ce qu'elle veut de tout ça.
Je la regardais elle n'avait pas bouger du tout , elle me regardait un peu surprise de ce que je faisais,mais quoi, je n'allais pas laisser tout ça là, elle pouvait tout reprendre et faire ce qu'elle désirait de tout ça. Je m'en fichais clairement.
Mais vu que tout ce qui me concernait la déplaisait fortement, j'allais continuer dans les bonnes nouvelles, je cherchais dans mes poches un des derniers mots que je voulais lui lire, lui avouer qui j'étais... Je lui tapais dans les mains.


« Tiens, vu que tout te répugne venant de moi... Voilà ton mystérieux admirateur, c'est moi »

Je fis demi-tour, pour me diriger vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Dylan J. Townsend »

    I'm The Beauty Queen


• Date d'inscription: : 08/05/2012



MessageSujet: Re: Happy Birthday Dylan // Dylan Lun 12 Aoû - 8:06

Il y avait une foule de choses que je n’arrivais pas à comprendre parce que je n’avais pas réponse à tout malgré ma culture générale qui pouvait en faire pâlir plus d’un. Mais en ce moment même, je n’expliquais pas pourquoi Reynolds avait fait tout ça. Surtout que lui et moi, on s’entendait comme chien et chat alors pourquoi s’être décarcasser à essayer de m’organiser une fête d’anniversaire ? Avec tout ce que j’avais pu lui faire vivre, pourquoi ? Je ne trouvais absolument aucune réponse et pourtant, je faisais fonctionner mon cerveau à plein régime. Généralement, j’avais réponse à tout, mais là, inconsciemment, il me posait une colle plutôt sévère, je devais bien l’avouer.

Certes, je n’avais peut-être pas utilisé la bonne manière de m’exprimer, mais je devais bien avouer que j’étais réellement surprise de le trouver-là. Je m’attendais peut-être à beaucoup de monde, mais certainement pas à lui. Si on m’avait dit la veille au soir que Reynolds aurait fait ça, je me serais mise à rire aux éclats et à traiter la personne qui m’aurait dit ça de malade mental bon pour l’asile psychiatrique. Finalement, ça aurait été moi qui me serais trompée. Mais j’aurais continué jusqu’au bout à ne pas y croire. Non mais c’était vrai quoi, j’étais une Townsend. Techniquement, je ne fêtais pas mon anniversaire avec n’importe qui. Et je me retrouvais là avec un Reynolds qui était à deux doigts de me faire une apoplexie parce que je lui avais demandé ce qu’il faisait là. Pardon que l’évidence ne m’est pas sautée aux yeux !

En le voyant me tourner le dos, je l’interpellais parce que je méritais quand même des explications, non ? Sauf qu’à la place de quoi, je me fis envoyer paitre. Je restais légèrement stupéfaite par autant de vivacité. Quelle mouche lui piquait au juste ?! Encore pire qu’une fille qui avait ses règles. Je n’en revenais pas. J’étais vraiment sidérée par autant de colère. Pour le moment, je ne lui avais absolument rien dit, absolument rien fait et pourtant, il était là à bugler et à sortir gâteau et tout le tutti quanti. Non mais vraiment… Je lâchais un soupire d’exaspération et plaçais mes mains sur mes hanches. Ce qu’il pouvait être ridicule et puérile quand il s’y mettait ! Ce n’était vraiment pas étonnant qu’il m’exaspérait à ce point !

Finalement, il revint vers moi et m’attrapa un poignet pour me coller un morceau de papier dans la main. Du coup, il me cracha à la figure que la personne qui m’écrivait des mots et qui me les glissait dans le casier n’était nul autre que lui. Je restais légèrement surprise par cette nouvelle si bien que je ne dis pas un seul mot pendant quelques secondes. Ca faisait vraiment beaucoup de chose à assimiler en une soirée. Avant qu’il ne franchisse la porte de la salle, mon cerveau se reconnecta à la réalité.

« Je peux savoir ce qu’il te prend ?! Je n’ai rien dit de méchant et toi, tu t’énerves ! Qu’est-ce qu’il y a de mal à être surpris de te trouver-là tout en sachant que toi et moi on se déteste, non ? »

Cette fois-ci, c’était moi qui montais le ton, mais on ne pouvait pas dire qu’il ne l’avait pas cherché cette fois-ci. Il en était venu au point de me reprocher quelque chose que je n’avais pas fait. Mais où allions-nous ?! Déjà que cette soirée était à se tirer les cheveux alors si en plus de ça, on me reprochait quelque chose que je n’avais pas fait. Je le rattrapais et le forçais à se tourner vers moi pour planter mon regard dans le sien.

« Maintenant, tu vas me faire le plaisir de m’expliquer tout ça ainsi que le pourquoi. »

_________________
Dylan Jodelle Townsend
I'm just me and you can't understand it ~ by infinite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Contenu sponsorisé »






MessageSujet: Re: Happy Birthday Dylan // Dylan

Revenir en haut Aller en bas

Happy Birthday Dylan // Dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
When People Talk :: New York City :: La 5ème avenue :: La Disco Night-