Des Tops sites ont été mis en place =) Venez voter pour WPT !!
Rappel : Lorsque un RP est terminé, vous devez nous le signaler ici
Nous avons 13 filles pour 11 garçons. Rééquilibrons !

Partagez|

Happy Birthday my love [pv Jake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

• Age du perso: : 26
• Date d'inscription: : 21/09/2012



Happy Birthday my love [pv Jake] Vide
MessageSujet: Happy Birthday my love [pv Jake] Happy Birthday my love [pv Jake] EmptyMer 5 Juin - 6:19

Quatre juin, c’était une date particulièrement importante puisqu’aujourd’hui, cela faisait vingt-trois ans que Jake était né. Je m’étais longuement torturée le cerveau pour essayer lui offrir un anniversaire aussi magnifique que celui qu’il m’avait préparé lorsque j’avais fêté mes vingt-ans en février dernier. Croyez-moi, je ne m’étais jamais autant creusée le cerveau que pour aujourd’hui. Je n’avais pas vraiment pour habitude d’organiser un anniversaire, même si j’organisais juste un moment rien qu’entre nous deux, du coup j’avais passé des heures et des heures à pencher sur le pour et le contre de mes idées afin d’opter pour celle qui me plaisait le mieux. C’était peut-être bateau, mais franchement, je ne voyais que ça.

Etant donné que la période d’examens arrivait, nous avions deux semaines vacantes que nous devions mettre à profit pour travailler chez nous avant de nous présenter aux examens. Cependant, aujourd’hui, ça n’allait pas être une journée révision. Tant pis, je mettrais les bouchées doubles le lendemain ! Je n’allais quand même pas louper cette journée, sinon, quel genre de petite copine je ferais ? Pas de celles qui valaient le coup en tout cas. Je m’étais levée de bonne heure pour pouvoir préparer absolument tout ce dont j’avais besoin. La veille, j’avais été faire les courses afin de gagner du temps et j’avais même interdit à mon père de toucher le moindre aliment qui se trouvait dans les bacs parce que c’était réservé à autre chose qu’à sa consommation personnelle.

J’avais dû faire appel à un taxi, étant donné que je n’avais pas encore le permis de conduire. Mais ça ne posait pas de souci puisque j’avais assez économisé pour ça. Et j’avais encore de l’argent à revendre (enfin façon de parler !). Une fois que tout fut prêt, je descendis en bas de mon immeuble avec toutes les affaires quand le taxi arriva. J’avais eu la bonne idée de ne pas faire appel aux taxis qu’on voyait partout dans la ville mais à un particulier. Du coup, la voiture n’était pas jaune flashante. De plus, au moins, j’étais certaine que le chauffeur ne se tirerait pas en cours de route. Bref, je grimpais à l’arrière du véhicule et donnais l’adresse de chez Jake au conducteur. Au préalable, j’avais tout chargé dans le coffre, comme ça, personne ne se douterait de rien.

Quand on arriva devant chez lui, je ne pouvais que m’émerveiller, une fois de plus, de la villa dans laquelle il habitait avec sa maman, récemment revenue d’Australie. Celle-ci était digne d’un film de Palm Beach que ma mère avait l’habitude de regarder quand j’étais petite. Je n’avais que peu de souvenir de cette série mais j’avais conservé le souvenir des magnifiques villas qu’on y voyait. Je me souvenais même que j’affirmais qu’un jour, j’aurais une maison aussi grande que celle-ci. Des rêves de petites filles ! Mais je n’allais pas me plaindre du duplex dans lequel je vivais. On pouvait être logé dans des endroits bien pires ! Je demandais au chauffeur de m’attendre en lui donnant notre prochaine destination pour ne pas avoir à la prononcer quand Jake serait avec moi.

Je sortis de la voiture et me dirigeais vers la porte d’entrée. J’étais vraiment nerveuse si bien que j’en avais un nœud dans le ventre. Je me mordillais même la lèvre inférieure. J’étais entrain de me poser mille et une questions quant à savoir si ça allait lui plaire, s’il serait content, etc… Trop de questions tuaient la question, ça ne faisait aucun doute. Finalement, j’arrivais devant la porte et j’appuyais sur la sonnette. Je jetais un coup d’œil au taxi pour vérifier s’il était toujours là. De toute façon, il n’avait pas intérêt à se carapater, sinon, je portais plainte contre lui et comme c’était un particulier, il risquait encore plus gros que les chauffeurs de taxis jaunes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Date d'inscription: : 05/06/2012



Happy Birthday my love [pv Jake] Vide
MessageSujet: Re: Happy Birthday my love [pv Jake] Happy Birthday my love [pv Jake] EmptySam 29 Juin - 6:16

Vingt-trois ans que Maman m'avait mis au monde. Honnêtement, je n'avais pas prévu de faire quoi que ce soit. Maman avait été super gentille, elle m'avait fait un gâteau au chocolat. C'était le même chaque année et je l'aimais un peu plus chaque année. Après, elle s'était éclipsée pour aller voir son nouveau petit ami. A dire vrai, je ne savais pas du tout qui c'était. J'avais bien essayé de lui tirer les vers du nez mais rien à faire, elle avait évité les questions, détourné la conversation jusqu'à ce qu'elle parte le rejoindre. Quant à moi, j'étais parti courir comme chaque matin. Une fois rentré mon jogging, j'étais parti sous la douche. Une fois sortie, je vis tous les messages de mes amis. Je devais avouer qu'en dehors de ma mère, je n'avais pas de famille. Ma mère était partie une fois qu'elle avait su qu'elle était enceinte et avait coupé les ponts avec sa famille. Si je ne connaissais pas mon père, il était impensable que je connaisse sa famille. Donc, je m'étais fais ma propre famille qui se constituait de mes plus proches et réels amis. Quoi qu'il soit, tout mon répertoire se rappela de mon anniversaire. Je répondais avec entrain et joie. J'attendais celui de Daphné avec impatience mais rien ne vint. Je décidais de porter un marcel blanc mettant en valeur mes bras et mon torse musclé, j'attrapais un sarouel noir dans un tissu assez ample qui me permettrait d'être à l'aise tout en gardant une touche de sex-appeal. Oui, on sarouel me faisait un joli petit cul qui pourrait faire tourner des têtes si je sortais... Sauf que je décidais de rester à la maison. J'allais sortir mais pas maintenant. Je décidais de regarder un film en mangeant des chips et en buvant de l'oasis tropical lorsqu'on sonna à la porte. Je n'attendais personne donc je regardais mon téléphone, peut-être que quelqu'un m'avait envoyé un message pour me dire qu'il arrivait mais rien du tout. J'eus une pensée pour Daphné. Elle n'avait pas pu oublier mon anniversaire. C'est débile pourtant, elle devait s'en souvenir, c'était impératif ! Sans quoi le monde connaîtrait sa destruction massive par des hippocampes mutants !!... Ok, je racontais n'importe quoi et en attendant si je n'allais pas voir, je risquais de ne jamais savoir qui sonnait.
Je posais mon bol sur la table et me dirigeai dans l'entrée en trottinant. Je ne pris pas la peine de regarder par le judas et j'ouvris la porte pour y trouver... Daphné. Si c'était elle mon cadeau, j'étais comblé.

"Ma princesse, qu'est que tu fais là ?, lui demandai-je en souriant. Tu veux entrer ?"


Je commençais à m'écarter pour lui permettre d'entrer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Age du perso: : 26
• Date d'inscription: : 21/09/2012



Happy Birthday my love [pv Jake] Vide
MessageSujet: Re: Happy Birthday my love [pv Jake] Happy Birthday my love [pv Jake] EmptyLun 1 Juil - 6:56

Nerveusement, je jetais des petits coups d’œil derrière moi pour voir si le taxi ne bougeait pas. Je donnais peut-être l’impression d’être paranoïaque, mais on entendait tellement de truc sur les taxis de nos jours que du coup, je préférais me méfier. J’attendais le plus tranquillement possible que Jake vienne m’ouvrir. En attendant, je me posais mille et une questions, sans trop savoir si mon idée était bonne ou pas. Quand j’entendis du mouvement à l’intérieur, je pris une grande inspiration et expirais lentement pour me calmer. Enfin, la porte s’ouvrit faisant place à Jake qui demandait ce que je faisais là. Un sourire se dessina sur mes lèvres. Je franchis la petite distance qui nous séparait, entrant ainsi dans la villa.

- Je ne sais pas, je passais dans le coin, en fait. Et je me suis dit que j’allais venir faire un petit coucou. Pourquoi, je tombe mal ? demandais-je sur un ton innocent.

Mentir n’était pas ma tasse de thé, mais là, il allait falloir que je fasse mon maximum pour qu’il ne soupçonne rien sur ce que j’avais préparé. Mais pour le moment, je n’arrivais pas à m’empêcher de sourire, ce qui montrait bien que je n’étais pas là par hasard. Enfin, c’était quand même évidant que j’étais là pour son anniversaire, non ? Parce qu’il me connaissait assez pour savoir que l’anniversaire de quelqu’un, ce n’était pas quelque chose que j’oubliais aussi facilement. Voyant son expression légèrement perdue, je ne pus m’empêcher de me mettre à rire et d’aller déposer un baiser sur ses lèvres. Je passais mes bras autour de sa nuque, me collant ainsi légèrement contre lui. Puis je détachais ma bouche de la sienne pour venir coller mon front contre le sien.

- Bon anniversaire, lâchais-je enfin.

Bah oui, parce que je n’allais pas rester là sans rien lui dire. Je n’étais pas sadique et puis, je détestais faire croire aux gens que je les avais oubliés alors que c’était totalement faux. Et puis, souhaiter un joyeux anniversaire à Jake, ce n’était pas comme si je lui balançais son cadeau. Bon, je n’étais pas spécialement douée pour les anniversaires surprises, mais j’avais donné mon maximum pour être sur que ça lui plairait un minimum. Il ne manquait plus qu’à savoir si j’avais quand même visé juste ou pas du tout… Non, non, non Daphné, on ne commence pas à partir dans le négatif sinon, on ne s’en sortira plus. Je déposais un nouveau baiser sur les lèvres de Jake pour me forcer à ne plus penser à ça avant de le lâcher et de reculer légèrement.

- Alors, quoi de prévu pour ces vingt-trois ans de vie sur Terre ?

Faites qu’il ne réponde pas qu’il avait un truc de prévu, sinon, je me tirais une balle ! Quoi que, quand c’était « surprise », il y avait toujours un risque, mais je priais fortement pour que ce risque n’existe pas parce que sinon, ce ne serait vraiment pas de chance et je serais vraiment dégoutée ! Donc du coup, il n’y avait plus qu’à prier pour que la magie fonctionne et qu’il me sorte un beau « non ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Date d'inscription: : 05/06/2012



Happy Birthday my love [pv Jake] Vide
MessageSujet: Re: Happy Birthday my love [pv Jake] Happy Birthday my love [pv Jake] EmptyDim 7 Juil - 8:43

Vingt-trois ans... Je me faisais réellement vieux, très vieux même ! J'allais bientôt avoir des rides et être un repoussant nain... Non, ça jamais, plutôt laisser le bistouri passer sur mon visage que de devenir un petit vieux tout moche, ratatiné. J'en faisais des tonnes pourtant c'était vrai que je me faisais vieux. Bon pas autant que je me laissais croire mais je n'étais déjà plus le petit bébé de cinq ans... même si ma mère l'oubliait parfois. D'ailleurs, en parlant d'elle, il fallait vraiment qu'elle me parle de son nouveau Jules. En homme jaloux, je n'aimais pas voir ma mère disparaître aussi rapidement pour aller voir, je ne sais quel homme... Quoi que il y avait longtenps que je ne l'avais pas vu aussi épanouie. Parfois, elle ressemblait à une gamine de 14 ans se préparant à aller à son premier rendez-vous... C'était effrayant !
Enfin bon, j'avais donc décidé de rester à la maison devant un film avec mes chips et de l'oasis lorsqu'on sonna à la porte. N'attendant personne, je me demandais qui cela pouvait-il être. J'eus la merveilleuse surprise de voir ma petite amie, Daphné. N'ayant pas eu de message de sa part, la voir devant moi était encore mieux. Sans attendre, je m'étais dépêché de lui ouvrir. Que voulez-vous ? J'étais tellement pressé de la prendre dans mes bras. Elle rentrait à la maison en m'expliquant qu'elle passait dans le coin et qu'elle avait donc décidé de passer.

"Oh non, je suis juste surpris mais agréablement surpris. Tu devrais passer plus souvent, lui dis-je en riant doucement."


Quoi ? Pas un joyeux anniversaire ! Mais non, elle se moquait de moi... Daphné ne pouvait pas avoir oublié mon anniversaire... Je devais avoir l'air d'un enfant triste en voyant son cadeau disparaître. Daphné se mit à rire. Non, chérie, ce n'est pas drôle du tout. Elle m'embrassa. Bon, t'es à moitié pardonnée... Ses bras vinrent entourer mon cou, tandis que je posais mes mains sur ses hanches, la ramenant tout doucement contre moi. Puis, après s'être légèrement écartée, elle me lâchait enfin les deux mots tant attendus. Mon sourire illumina instantanément mon visage. Je l'embrassais, trop heureux qu'elle s'en souvienne. Non pas que j'ai douté mais ça fait toujours plaisir lorsqu'on voit que la personne aimée se souvient de son anniversaire.

"Merci mon coeur..."
Lui dis-je à l'oreille avant de l'embrasser sur le front.

Je la gardais contre moi. Comme à mon habitude, je n'étais pas pressé de la lâcher, d'ailleurs, pourquoi le serais-je ? Daphné me demanda si j'avais prévu quelque chose pour mon anniversaire. Sortir peut-être le soir avec des amis, mais sinon je n'avais rien de prévu. En dehors de regarder la télé toute la journée. Je lui répondis alors :

"Pour tout te dire, en dehors de m'empiffrer de chips devant la télé, je n'ai rien prévu. Je sortirais peut-être le soir, je ne sais pas trop."


Rien de bien extraordinaire pour un anniversaire quoi. Oui, je n'avais rien de prévu mais que voulez-vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Age du perso: : 26
• Date d'inscription: : 21/09/2012



Happy Birthday my love [pv Jake] Vide
MessageSujet: Re: Happy Birthday my love [pv Jake] Happy Birthday my love [pv Jake] EmptyLun 15 Juil - 9:03

Mentir à Jake n’était vraiment pas chose facile, surtout que je détestais faire ça. Mais je ne cessais de me répéter que c’était pour la bonne cause et que mon mensonge n’était que pour quelques minutes, moins d’une heure, donc n’était pas la mer à boire. Il fallait que je tienne bon parce qu’il découvrirait la vérité rapidement. Et puis, ce n’était qu’un mensonge innocent qui n’aurait jamais aucun impacte sur notre vie. J’allais lui faire une surprise et j’espérais vraiment qu’il serait content, même si ce n’était pas grand-chose. C’était peut-être moins élaboré que ce qu’il avait préparé pour mon anniversaire, mais bon. Il fallait que j’évite de me dire que se serait nul parce que sinon, ça allait vraiment être nul ! Et ça, je ne le voulais pas. Je voulais que ça se passe bien et que ses vingt-trois ans soit aussi mémorable que mes vingt ans.

Quand il me demanda ce que je faisais ici, je n’avais pas pu m’empêcher de lui sortir une excuse bidon comme quoi j’étais simplement de passage et que j’avais décidé de passer uniquement pour faire un petit coucou. J’avais pris mon air le plus sérieux possible pour dire ça et Dieu seul savait combien il m’en coutait de rester neutre. En l’entendant me répondre que je devais passer plus souvent, je savais que ma réponse le décevait, même s’il avait un peu ri. Face à tellement de déception, je n’avais pas réussi à tenir et je m’étais mise à rire. J’étais vraiment une très piètre menteuse ! Je me demandais vraiment comment j’allais faire pour tenir jusqu’à ce que nous arrivions à destination… J’allais tenir, j’étais déterminée à ce que ça reste sous silence de ma part ! Du coup, je l’embrassais et allais me blottir contre lui en entourant sa nuque de mes bras.

Je frissonnais en sentant ses mains se poser sur mes hanches et finalement, je lui souhaitais un joyeux anniversaire. Je n’allais tout de même pas le priver de ça. Je pouvais au moins faire ça sans que pour autant je ne lui dévoile mes plans, n’est-ce pas. Enfin après ça, j’eus le droit un sourire qui illuminait son visage et qui me faisait sourire de bonheur à moi aussi. J’adorais le voir sourire. C’était un sourire communicatif et du coup, je ne pouvais que sourire aussi. Il m’embrassa alors et je lui rendis son baiser. Ce baiser-là avait la saveur du gars rassuré que je ne l’ai pas oublié pour son anniversaire. Comment aurait-il pu en être autrement ? Ca faisait vraiment très mauvais genre d’oublier l’anniversaire de la personne qu’on aimait.

Nos lèvres se séparèrent et je fermais légèrement les yeux quand elles se posèrent sur mon front. Je me blottis dans ses bras, trop contente de m’y retrouver. Je m’y sentais tellement bien que je pourrais y passer des heures sans que cela ne me pose le moindre problème. Malgré tout, je lui demandais s’il avait prévu quelque chose pour ses vingt-trois ans tout en priant silencieusement pour que la réponse soit positive pour moi. Un léger sentiment de victoire m’envahit quand j’appris qu’il n’avait rien prévu pendant la journée. Peut-être le soir, mais pendant la journée, cela voulait dire qu’il était tout à moi et c’était tout bonnement parfait. Je me serrais un peu plus contre lui avant de le lâcher, à contre cœur, bien sur.

- C’est parfait ! Tu me jures de jouer le jeu, si je te demandais quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Date d'inscription: : 05/06/2012



Happy Birthday my love [pv Jake] Vide
MessageSujet: Re: Happy Birthday my love [pv Jake] Happy Birthday my love [pv Jake] EmptyMer 24 Juil - 11:44

Avoir Daphné dans mes bras pour mon anniversaire... C'était vraiment génial. J'avais l'habitude des filles qui oubliaient ma date de naissance... Je crois même que certaines ne se rappelaient pas de mon prénom. Quoi qu'il en soit, qu'elle est fait le déplacement me faisait vraiment plaisir. Alors, je ne cessais de l'embrasser, la prendre contre moi. Ce n'était pas un événement extraordinaire mais sachant que Daphné était la seule femme pouvant dire qu'elle était ma petite amie...

Je l'avais d'ailleurs remercié en lui embrassant le front. Une petite habitude que j'avais prise. Souvent, je lui embrassais le front. Etant plus petite que moi, j'avais souvent l'impression de la protéger, d'être son superhéros. Et l'embrasser sur le front me le rappelait. Mais le meilleur était quand elle posait sa tête contre mon torse. Rien que de penser à toutes ces fois où je l'avais serré dans mes bras. Je m'étais fais une promesse à moi-même... Quoi qu'il arrive, je me devais de la protéger... Ne serait-ce que pour m'avoir fait découvrir le bonheur d'être en couple avec quelqu'un qui vous comprend et vous prends sans artifices, tel que vous êtes... Il m'arrivait de penser que je ne laisserais jamais Daphné... Je me sentais bien à ses côtés pourquoi chercher midi à quatorze heures ?

Pour mon anniversaire, je n'avais rien prévu, en dehors de m'empiffrer de chips en répondant aux nombreux sms et appels de la part de mes amis. Je trouvais ça parfois étrange de ne pas avoir réelle famille. Pas d'oncles débarquant à l'improviste. Ma mère ne passait pas des heures aux téléphones avec une de mes tantes. Je n'avais pas de cousins que je considérerais comme des frères, pas de cousines que j'embêterais. Pas de grand-parents qui gâteraient. Non, je n'avais pour seule famille, ma mère. Lorsqu'elle était enceinte de moi, elle avait décidé de couper les ponts avec sa famille. Je ne lui en voulais pas. Elle m'avait expliqué qu'elle n'aurait jamais pu supporté que sa famille puisse émettre la moindre critique à mon égard... Qu'on la critique ne la dérangeait pas, mais moi si... Dans tous les cas, nous aurions fais un carnage ensemble. C'était sûrement mieux ainsi.

"Jouer le jeu ? Si tu veux qu'on joue au docteur dans ma chambre, je te promet de jouer le jeu... Surtout si tu as une tenue d'infirmière sexy alors là..." Je me mordis la  lèvre inférieure en signe de plaisir en lui lançant un regard charmeur... Mais je ne tins pas longtemps et éclatais de rire. Je la taquinais souvent mais il faut dire que Daphné était réellement sexy et je ne comprenais toujours pas comment faisait-elle pour ne pas le remarquer !! Finalement, après m'être fait réprimander en vilain garçon que j'étais je lui dis, toujours un peu riant :

"Je plaisante, et je jouerais le jeu jusqu'au bout, princesse."

Et en guise d'engagement, je l'embrassais. Bah oui, je n'allais pas lui serrer la main ou le faire à la manière des scouts avec le petit doigt. Je lui fis un sourire. Je me demandais vraiment ce qu'elle pouvait me réserver... Quoi que mon idée de jouer au docteur dans ma chambre tenait toujours ! Dommage que Daphné ne soit pas aussi partante que moi pour jouer à ce petit jeu... Quel rabat-joie !, pensai-je toujours amusée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Age du perso: : 26
• Date d'inscription: : 21/09/2012



Happy Birthday my love [pv Jake] Vide
MessageSujet: Re: Happy Birthday my love [pv Jake] Happy Birthday my love [pv Jake] EmptyDim 11 Aoû - 9:06

Jusqu’à la dernière seconde, j’avais presque cru qu’il allait me dire qu’il avait quelque chose de prévu et que cela ne m’incluait pas. Sauf que quand il m’annonça son programme qui était de s’empiffrer de chips, un grand sourire se peignit sur mon visage. J’avais ce sentiment de victoire au fond de moi qui me rendait tout particulièrement orgueilleuse. J’aimais quand on m’annonçait des choses comme celle-ci. Au moins, ça me confortait dans l’idée que mon plan n’allait pas tomber à l’eau, même si j’ignorais totalement ce qu’il allait valoir, pour le coup… Je m’étais quand même creusée la tête, mais de-là à savoir si ça allait réellement lui plaire, il y avait un monde encore à traverser.

Après m’être laissée câliner pendant quelques instants par Jake, j’avais finalement fini par lui demander s’il accepterait de jouer le jeu si je lui demandais quelque chose. Je ne m’attendais pas du tout à une telle réponse en tout cas. Je me mis instinctivement à rougir et baissais les yeux pour regarder ailleurs. Il adorait me taquiner à propos de ça et moi, je réagissais exactement comme la pauvre petite vierge que j’étais. Parfois, je me trouvais vraiment pathétique… En l’entendant éclater de rire, je relevais la tête vers lui avec un air surpris. Encore une fois, il avait réussi à me faire marcher. Je tombais souvent dans le panneau, alors ce n’était pas très dur de me faire croire quelque chose. Surtout sur ce plan-là et quand il s’agissait de Jake parce qu’il était tout à fait capable de me demander un truc pareil.

- Méchant ! m’exclamais-je en lui frappant légèrement le bras.

Cependant, je ne tardais pas à rire aussi à cause de ma stupidité. Je n’étais vraiment pas mal lotie avec lui. Même s’il me taquinait sur ce propos, ça n’allait jamais vraiment plus loin. Et puis, j’aurais dû le savoir que de jouer au docteur était le passe temps favori des garçons. Qui sait, un jour, peut-être ? Mais pas aujourd’hui. J’avais d’autres projets en tête et un pauvre taxi qui m’attendait un peu plus loin et qui devait surement se demander ce que j’étais entrain de préparer. Mais tout d’abord, Jake me promettait de jouer le jeu jusqu’au bout et scella le pacte avec un baiser auquel je répondis avec plaisir. Je me mordillais légèrement la lèvre puis je sortis un foulard de mon sac.

- La partie de jeu commence maintenant ! déclarais-je en passant derrière lui.

Je me hissais sur la pointe des pieds pour pouvoir lui bander les yeux et nouer le foulard derrière sa tête. Chez moi, j’avais vérifié qu’on ne puisse rien voir afin qu’il ne découvre rien. Une fois le nœud fait, je m’assurais qu’il ne voyait rien en lui faisant le jeu du « combien j’ai de doigts ? ». Bien sur, il pouvait toujours mentir, mais où était son intérêt ? Il n’y en avait aucun. Aussi, je déposais un léger baiser sur ses lèvres avant de lui demander de ne pas bouger de là où il était. Toute façon, s’il le faisait, j’allais le savoir puisqu’il y aurait fort à parier qu’il se prenne un meuble ou quelque chose dans ce genre-là qui ferait un bruit de tous les diables. Le but n’était pas de tout casser dans sa maison.

Je grimpais les marches des escaliers qui menaient à l’étage et me dirigeais droit vers la chambre de Jake. Ce n’était pas la première fois que j’y mettais les pieds, mais ce que j’allais faire, si ça serait la première fois. Je ne perdis pas de temps à ouvrir les placards et les tiroirs pour trouver ce qu’il me fallait. Je n’avais aucune idée d’où il rangeait ça, mais il devait bien en avoir un, non ? Tout le monde en avait, c’était sur et certain. Je soulevais un peu tout, tout en veillant quand même à tout bien remettre en place. Le but n’était pas de vider ses tiroirs et placards. En soulevant une pile de t-shirts, je tombais sur une boite avec pleins de préservatifs de toutes sortes. Euh… OH MON DIEU ! Je piquais un nouveau fard avant de remettre tout ça à sa place. Je n’en avais jamais vu autant… Il allait vraiment utiliser tout ça ?!

En même temps, qu’est-ce que j’imaginais ? J’avais affaire à un garçon qui avait eu une vie sexuelle plutôt active jusqu’à présent. J’étais bien consciente qu’à cause de moi il avait perdu cette activité… Enfin… je l’espérais parce que si j’apprenais que ce n’était pas le cas, j’étais tout à fait capable de faire en sorte qu’il ne puisse plus jamais faire l’amour avec personne ! Foi de Gracey ! Bref ! Je continuais de chercher jusqu’à trouver justement ce qu’il me fallait. Je mis le tout correctement dans mon sac et le refermais, au cas où. Je redescendis au rez-de-chaussée où Jake m’attendait toujours. Arrivée à sa hauteur, je plaçais ma main dans la sienne puis déposais un baiser sur sa joue.

- Prêt ? demandais-je avant de le tirer doucement en dehors de chez lui pour qu’il me suive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Contenu sponsorisé »






Happy Birthday my love [pv Jake] Vide
MessageSujet: Re: Happy Birthday my love [pv Jake] Happy Birthday my love [pv Jake] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Happy Birthday my love [pv Jake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
When People Talk :: New York City :: The forest :: La cascade-